3 raisons pour lesquelles votre site ecommerce ne décolle pas

3 raisons pour lesquelles votre site ecommerce ne décolle pas

Un site ecommerce qui ne décolle pas, alors même que vous l’avez mis en ligne il y a plusieurs mois ? Plusieurs facteurs expliquent une difficulté à vendre en ligne. L’équipe Digital Cover liste dans cet article les 3 principales causes de difficultés croisées chez les sites marchands qui ne performent pas comme espéré. Il peut s’agir d’erreurs dans l’application des règles qui génèrent un bon référencement par les moteurs de recherche. Le design peut aussi influencer négativement le comportement de vos visiteurs. Certaines pages produits n’arrivent par ailleurs pas à convertir, faute d’informations pertinentes. À chaque problème sa solution !

Le manque de trafic, raison principale d’un site ecommerce qui ne décolle pas 

La principale cause qui explique les difficultés d’un site ecommerce à produire des ventes relève d’un faible taux de fréquentation. Rien d’anormal, cependant : le trafic d’un site internet met du temps à se mettre en place après son lancement. Si toutefois ce trafic vous déçoit plus de 3 mois après la mise en ligne de votre site professionnel, pensez à vous assurer d’un certain nombre de points.

1 / Profiter d’un trafic suffisant sur son site marchand demande obligatoirement d’avoir travaillé son référencement naturel, ou SEO (Search Engine Optimization). Il s’agit de la méthode principale pour que vos pages web arrivent dans les premiers résultats des moteurs de recherche, et notamment de Google. Pensez donc à vous assurer que vos connaissances en la matière sont à jour. Il faut notamment que votre site e-commerce se plie aux derniers critères des “Google updates” de 2021, c’est-à-dire des nouveaux algorithmes de classement du géant californien.

2 / Un site professionnel très fréquenté est nécessairement un site qui profite de bons “backlinks”. Les backlinks, ou “liens externes”, se définissent, en résumé, comme des liens d’autres sites internet vers le vôtre.

Pour que ces liens nourrissent le bon référencement de votre site ecommerce, il faut qu’ils émanent de sites dits “d’autorité”. Cela signifie que les moteurs de recherche reconnaissent leur professionnalisme et leur notoriété. On parle dans ce cas d’indice de “Domain Authority” (DA). Il peut par exemple s’agir de professionnels déjà reconnus de votre secteur, qui recommandent votre nouveau site.

Ces backlinks sont importants, car ils vous permettent de profiter de ce qu’on appelle le “link juice”. Le bon référencement d’une page externe déteint effectivement sur la vôtre. C’est généralement le travail d’une agence comme Digital Cover de mettre en place ce type de stratégie digitale. Les agences maîtrisent les outils qui permettent de connaître les indices DA et savent analyser ceux-ci.

Sans cela, il vous faudra passer par une plateforme de netlinking du type de Backlinks.fr, LinkGarden ou Ereferer. Celles-ci donnent accès à un catalogue de sites internet de forte autorité, capables de fournir de bons backlinks. Ces liens externes sont généralement payants.

3 / Un site ecommerce qui ne décolle pas alors que vous investissez sur Google Ads et Google Shopping réclame l’audit d’un professionnel, pour vous éviter davantage de dépenses inutiles.

Il existe par ailleurs d’autres stratégies indispensables pour booster votre trafic, à consulter dans notre article dédié.

Un design qui dessert le site marchand 

L’impact du design sur le comportement des visiteurs d’un site de vente en ligne ne peut être négligé. Les premières secondes que passe un internaute sur une plateforme e-commerce déterminent sa première impression. C’est donc l’apparence de votre site marchand qui va influer sur votre taux de rebond, c’est-à-dire sur le fait que le visiteur se rend sur d’autres pages que sur celle où il a atterri.

Plusieurs éléments de design peuvent freiner la navigation :

  • Un site internet qui n’est pas mobile friendly nuit à toutes les éventuelles conversions qui auraient pu se faire depuis les smartphones ;
  • L’apparence de votre site e-commerce ne véhicule pas votre professionnalisme. Elle peut aussi perturber, surtout si elle ne rentre pas dans les codes propres à votre secteur d’activité.
  • Les illustrations de vos produits manquent de qualité, et donnent une mauvaise image à votre offre.
  • Vos boutons d’appels à l’action, ou call-to-actions, manquent de visibilité. Pour être performants, ils doivent se situer au-dessus de la ligne de flottaison, isolés graphiquement, et contraster avec le reste des couleurs utilisées sur la page web.
  • Votre site ecommerce peut aussi avoir du mal à décoller parce que ses pages web ne se chargent pas suffisamment vite. Il existe de nombreuses techniques pour améliorer vos performances en la matière, que nous détaillons dans notre article sur les sites web ergonomiques. Essayez en priorité de réduire la taille de vos images, et de supprimer les gadgets inutiles que les plateformes CMS installent par défaut.
  • Vérifiez que l’organisation visuelle de vos pages web oriente clairement la navigation du visiteur. Distinguez bien les titres des sous-titres et simplifiez, au besoin, votre menu principal. Assurez-vous également que vos textes se lisent facilement, tant en termes de tailles des polices que de couleurs.

Des fiches produits incomplètes

Il arrive parfois que les ecommerçants remplissent peu, voire pas du tout, leurs pages produits. Se cache derrière ce comportement l’idée que les prospects connaissent déjà le produit qu’ils viennent chercher sur le site marchand, et n’ont dès lors besoin que de spécifications techniques.

Il s’agit là d’une grave erreur, ne serait-ce qu’en termes de référencement naturel. Une page produit ne peut pas être référencée par des moteurs de recherche sur un mot-clé donné si elle ne comporte pas de description textuelle.

Il faut aussi que votre fiche produit affiche un descriptif original. Les moteurs de recherche pénalisent les textes copiés pour tout ou partie d’autres sites ecommerce. Ils assimilent cela à du duplicata de contenu. Évitez donc de reprendre les textes descriptifs des fabricants.

Une description produit précise et complète permet en outre d’influer sur la décision d’achat du visiteur. Le must, pour convaincre un internaute d’acheter vos produits, reste bien sûr d’afficher des avis clients rassurants. Un pari d’autant plus gagnant que les pages web qui comprennent des commentaires clients se classent mieux dans les résultats des moteurs de recherche. Pour obtenir des avis clients positifs, c’est par ici !