Ergonomie site web : 11 conseils pour une expérience unique
Webdesign

11 critères ergonomiques site web

8 pistes pour un site web ergonomique

L’ergonomie de votre site web influe directement sur le rapport qu’ont les internautes à votre marque, et sur vos éventuelles performances commerciales. Entre utilité et utilisabilité de l’interface, tout le principe de l’ergonomie web consiste à optimiser l’expérience utilisateur en facilitant sa navigation et en optimisant son web design. 

Digital Cover, agence de webdesign à Lyon, Paris et Malte vous présente les 11 critères indispensables pour rendre son site web ergonomique !

Qu’est-ce que l’ergonomie d’un site web ?

L’ergonomie se définit de façon générale comme l’adaptation d’un environnement de travail aux besoins de son utilisateur. Dans le cadre du web, l’équation se fait donc rapidement. Un site ergonomique répond aux attentes de l’internaute. 

Il y a trois façons pour un site internet de répondre aux besoins du visiteur :

  • lui être utile en offrant des contenus pertinents répondant à son intention de recherche ;
  • faciliter son utilisation de l’interface avec un parcours utilisateur intuitif ; 
  • proposer un design séduisant et singulier, pour favoriser la mémorisation et la lisibilité.

Les caractéristiques d’un site web ergonomique se résument donc en 3 critères : utilité, lisibilité et design graphique. Ces trois principes constituent la base de ce qu’on appelle l’expérience utilisateur, ou User eXperience (UX). Si l’utilité attire l’internaute sur votre site, l’utilisabilité et le design l’encouragent à y rester. 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre article consacré au Top 9 des sites UX/UI Design.

Pourquoi faut-il optimiser l’expérience utilisateur ?

Les enjeux de l’ergonomie d’un site web relèvent de deux domaines : le référencement naturel (SEO), toujours primordial, et la performance commerciale.

Les robots des moteurs de recherche comme Google parcourent les sites web pour en évaluer l’utilité et l’utilisabilité. De plus en plus, le géant californien migre ainsi d’une logique SEO, Search Engine Optimization, vers une logique SXO, Search eXperience Optimization

Si les robots des moteurs de recherche s’orientent facilement sur votre site internet, ils estiment que celui-ci facilite la navigation des internautes. Il a donc toutes ses chances de gagner en classement dans la SERP (Search Engine Result Page). D’où l’importance de bien travailler votre architecture de site.  

Afin d’être informé des performances de votre site, vous pouvez faire appel à notre équipe pour réaliser un audit ergonomique de votre site web, qui comprend un audit UX et un audit SEO. Celui-ci permettra de faire émerger les points de friction que rencontrent les utilisateurs et les optimisations nécessaires à mettre en place.
L’autre enjeu central des sites web ergonomiques relève de leurs performances commerciales. Un site web peu maniable, sur lequel les internautes ne trouvent pas les informations qu’ils cherchent, nuit à son trafic, ainsi qu’à son taux de rebond et de conversion. Pour optimiser sa rentabilité, vous avez la possibilité d’effectuer des tests utilisateurs et d’améliorer au maximum son ergonomie.

Ergonomie site web : 10 critères à prendre en compte 

Lors de la conception d’un site internet, l’aspect ergonomique de celui-ci est primordial. L’objectif étant de faciliter l’interaction entre les utilisateurs et l’interface web. 

L’utilisabilité de votre site influe sur l’utilité qu’y trouvent vos internautes. Pour optimiser l’UX au maximum, il existe quelques bases indispensables. 

1. Améliorez la vitesse de chargement pour un affichage efficace

Personne n’aime les pages web qui se chargent lentement : ni les visiteurs, ni les algorithmes de classement des moteurs de recherche. En effet, si votre site charge trop lentement, vous pouvez perdre des visiteurs ou des ventes qui seront effectuées chez vos concurrents offrant une meilleure expérience. Pour booster la vitesse de chargement et donc d’affichage de votre site internet, pensez à :

Le type d’hébergement que vous souhaitez pour votre interface incarne un élément stratégique de votre cahier des charges de création de site web. Vous pouvez également y détailler les plugins qui vous intéressent, mais dont vous doutez de la praticité. 

2. Privilégiez l’accessibilité pour tous

Pour que votre site internet maximise l’expérience utilisateur de tous les internautes, il faut vous assurer de la compatibilité de son code avec les anciens navigateurs. Vérifiez aussi que les personnes touchées par un handicap peuvent s’orienter efficacement sur votre interface. Vérifiez, par exemple, que les couleurs affichent assez de contrastes pour les personnes daltoniennes. 

3. Dépassez le Mobile Responsive : place au Mobile First 

Les algorithmes Google privilégient de plus en plus les sites qui s’inscrivent dans une logique Mobile First. L’idée est de miser sur un design web pensé pour le smartphone, plutôt que pour l’ordinateur. 

La tendance va effectivement à l’abandon progressif du simple responsive design, jugé insuffisant par les moteurs de recherche. Investir dans un design Mobile First vous permet en outre de garantir l’utilisabilité de votre interface par les mobinautes, qui représentent plus de la moitié des visiteurs. 

4. Facilitez la navigation de l’internaute à travers l’ergonomie et le design UX de votre site.

Pour rappel, l’UX design représente l’ensemble des actions mises en place dans l’objectif d’améliorer la qualité du vécu d’un internaute lors de son passage sur votre site web, que ce soit sur mobile, tablette ou PC. Son objectif est donc d’optimiser le parcours de l’utilisateur pour le rendre plus intuitif, fonctionnel et ergonome.

En effet, l’utilisabilité de votre site internet ne s’arrête bien sûr pas à la qualité de son affichage. Pour un site web vraiment orienté UX, il faut aussi que le visiteur sache où aller, et quel chemin emprunter. 

5. Pensez efficacité pour la page d’accueil 

Parce qu’elle entretient en général le trafic le plus conséquent, vous avez tout intérêt à optimiser votre page d’accueil. L’internaute doit y trouver tout de suite ce qu’il recherche, assurez-vous donc de :

  • Rendre visible vos call-to-actions les plus importants, en les disposant au-dessus de la ligne de flottaison et privilégiez également une couleur attractive pour inciter l’internaute à cliquer ; 
  • Vérifier que les utilisateurs accèdent à n’importe quelle information en 3 clics maximum ; 
  • Afficher toutes les pages principales dans votre menu et assurez-vous que le fil d’Ariane de votre site s’affiche correctement (Accueil – Agence Lyonnaise – Service Webmarketing – Contact).

Ces conseils restent bien sûr valables pour l’ensemble de vos pages web, gardez en tête que l’ergonomie de votre site s’applique à l’ensemble de vos pages. 

6. Hiérarchiser visuellement le contenu

Un site ergonomique se doit de guider le visiteur à travers une organisation visuelle. Vous devez donc jouer sur les contrastes coloriels et sur la taille de vos éléments graphiques pour orienter son regard et lui faire gagner du temps dans sa recherche. Cela passe donc par : 

  • Une bonne distinction des liens hypertextes, qui ne doivent pas se confondre avec le texte normal ;
  • Une visibilité de l’arborescence concernant votre site web ;
  • La différenciation de titres et de sous-titres à toutes les pages. Les visiteurs doivent, d’un premier regard, comprendre directement les éléments de vos pages à travers les titres. Une bonne hiérarchisation passe alors par différents niveaux de structuration : titre principal (H1), Titre 2 (H2), Titre 3 (H3), Titre 4 (H4) etc. Ces niveaux de titre, ou balises HN, sont également un critère important en SEO.

7. Optimisez la lisibilité des textes 

La lecture sur écran épuise rapidement, d’autant plus quand elle s’effectue sur mobile. 

Votre typologie doit être lisible et rendre vos contenus agréables pour les internautes. Veillez à ce qu’ils ne soient pas trop denses, compacts ou trop colorés. Vous pouvez les optimiser en mettant quelques passages en gras et/ou en italique, les clarifier avec des listes à puces ou listes numérotées. De plus, certaines couleurs sont plus propices et impactent la décision des internautes. Pour plus de conseils, retrouvez notre article concernant le choix des couleurs pour son site web.  

Cependant, pour un contenu agréable, pariez davantage sur les : 

  • fonds blancs ou le mode sombre
  • tailles de police, l’interligne et les espacements qui favorisent la lisibilité. 
  • paragraphes courts ; 
  • listes à puces.

Attirez la confiance avec un site web ergonomique et sécurisé

Pour garder les internautes sur votre site, vous devez aussi avoir pour objectif de réduire les éventuels points de frictions. Il s’agit là des facteurs qui frustrent votre internaute, ou l’inquiètent. 

8. La transparence pour rassurer le visiteur 

Les utilisateurs s’informent toujours davantage sur l’authenticité des marques qu’ils consomment. Ne laissez donc aucun élément de réassurance au hasard et adoptez certaines conventions :

  • la sécurisation de votre site et son protocole HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure), qui permet de rassurer les visiteurs sur votre site.
  • l’affichage de vos mentions légales ; 
  • le recours aux preuves sociales, comme les notations ou avis clients. Il existe différentes démarches pour obtenir des avis clients positifs, 
  • le détail de l’histoire de l’entreprise.

Montrer votre fiabilité fait d’ailleurs partie de nos 27 conseils pour un site web crédible, que nous vous invitons à consulter. 

9. Mettez-vous à la place de l’internaute…

…ou faites évaluer votre site par des tiers. Pour vérifier que son ergonomie facilite l’expérience utilisateur, testez-le auprès d’utilisateurs neutres : 

  • Repèrent-ils l’information la plus importante ?
  • Commettent-ils des erreurs d’orientation ? 
  • Sont-ils en confiance ? 
  • Quels sont les points de frictions rencontrés ?
  • Est-ce-que les couleurs sont dérangeantes ? 
  • Comment évaluent-ils l’ergonomie et l’UX design du site ? 

10. Champ de recherche interne

Pour optimiser l’ergonomie d’un site web et proposer une navigation plus fluide, offrez la possibilité à vos internautes d’effectuer une recherche via un moteur de recherche interne à votre site.

Cependant, veillez à placer le champ de recherche dans un coin en haut des pages de votre site, par exemple à droite de votre menu.

11. Créer une page d’erreur 404 personnalisée

Il est décevant pour les internautes d’arriver sur page présentant une erreur 404. Pour rappel, l’erreur 404 signifie que la page n’existe plus ou qu’elle a été déplacée. Toutefois, vous avez la possibilité de changer la donne en la personnalisant, en la rendant attractive ou tout simplement en effectuant une redirection.

Lorsque nous arrivons sur une page d’erreur 404, nous avons tous tendance à nous rendre sur un autre site pour trouver les informations recherchées. En plus d’altérer l’expérience utilisateur, les erreurs 404 peuvent être néfastes pour votre référencement naturel (SEO).

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre agence web lyonnaise est spécialisée dans la création de sites web ergonomiques et innovants. Nos performances managers vous guident dans la conception d’interfaces parfaitement pensées pour satisfaire le parcours utilisateur et optimiser votre visibilité dans les résultats de recherche !

Dernière mise à jour : jeudi 21 juillet 2022

Ce contenu vous a plu ?
 Vote : 3 - Moyenne : 5