8 pistes pour un site web ergonomique

L’ergonomie de votre site web influe directement sur le rapport qu’ont les internautes à votre marque, et sur vos éventuelles performances commerciales. Entre utilité et utilisabilité de l’interface, tout le principe de l’ergonomie web consiste à optimiser l’expérience utilisateur en facilitant sa navigation. Quelles sont les 7 grandes caractéristiques d’un site web ergonomique? 

Qu’est-ce que l’ergonomie d’un site web ?

L’ergonomie se définit de façon générale comme l’adaptation d’un environnement de travail aux besoins de son utilisateur. Dans le cadre du web, l’équation se fait donc rapidement. Un site ergonomique répond aux attentes de son usager, l’internaute. 

Il y a trois façons pour un site internet de répondre aux besoins du visiteur :

  • lui être utile en offrant des contenus pertinents pour sa recherche ;
  • faciliter son utilisation de l’interface avec un parcours utilisateur intuitif ; 
  • proposer un design séduisant et singulier, pour favoriser la mémorisation.

Les caractéristiques d’un site web ergonomique se résument donc en 3 critères : utilité, utilisabilité et design graphique. Ces trois principes constituent la base de ce qu’on appelle l’expérience utilisateur, ou User eXperience (UX). Si l’utilité attire l’internaute sur votre site, l’utilisabilité et le design l’encouragent à y rester. 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article consacré au Top 5 des sites UX/UI Design.

Pourquoi faut-il optimiser l’expérience utilisateur ?

Les enjeux de l’ergonomie d’un site web relèvent de deux domaines : le référencement naturel, toujours primordial, et la performance commerciale.

Les robots des moteurs de recherche comme Google parcourent les sites web pour en évaluer l’utilité et l’utilisabilité. De plus en plus, le géant californien migre ainsi d’une logique SEO, Search Engine Optimization, vers une logique SXO, Search eXperience Optimization

Si les bots Google s’orientent facilement sur votre site internet, ils estiment que celui-ci facilite la navigation des internautes. Il a donc toutes ses chances de gagner en classement dans la SERP (Search Engine Result Page). D’où l’importance de bien travailler votre architecture de site. 

L’autre enjeu central des sites web ergonomiques relève de leurs performances commerciales. Un site web peu maniable, sur lequel les internautes ne trouvent pas les informations qu’ils cherchent, nuit à son trafic, ainsi qu’à ses taux de rebond et de conversion. Pour optimiser sa rentabilité, vous n’avez donc pas d’autre choix que de travailler son ergonomie. 

Nos 8 règles pour un site web ergonomique 

L’ergonomie web occupe un rôle assez central dans les performances des entreprises pour que les méthodes d’audit qui visent à l’améliorer pullulent. Avant de vous lancer, cependant, assurez-vous que vous n’avez pas entre les mains les outils pour améliorer l’ergonomie de votre site internet vous-mêmes.

Un terrain entretenu pour une bonne récolte 

L’utilisabilité de votre site influe sur l’utilité qu’y trouvent vos internautes. Pour optimiser l’UX au maximum, il existe quelques bases indispensables. 

1. Améliorez la vitesse de chargement pour un affichage efficace

Personne n’aime les pages web qui se chargent lentement : ni les visiteurs, ni les algorithmes de classement des moteurs de recherche. Pour booster la vitesse de chargement et donc d’affichage de votre site internet, pensez à :

  • réduire la taille des images et des vidéos ;
  • alléger vos fichiers CSS et Javascript ; 
  • éviter les gadgets et plugins inutiles ;
  • choisir un fournisseur d’hébergement web rapide comme Hostinger, SiteGround ou A2 Hosting.

Le type d’hébergement que vous souhaitez pour votre interface incarne un élément stratégique de votre cahier des charges de création de site web. Vous pouvez également y détailler les plugins qui vous intéressent, mais dont vous doutez de la praticité. 

2. Privilégiez l’accessibilité pour tous

Pour que votre site internet maximise l’expérience utilisateur de tous les internautes, il faut vous assurer de la compatibilité de son code avec les anciens navigateurs. Vérifiez aussi que les personnes touchées par un handicap peuvent s’orienter efficacement sur votre interface. Checkez, par exemple, que les couleurs affichent assez de contrastes pour les personnes daltoniennes. 

3. Dépassez le Mobile Responsive : place au Mobile First 

Les algorithmes Google privilégient de plus en plus les sites qui s’inscrivent dans une logique Mobile First. L’idée : misez sur un design web pensé pour le smartphone, plutôt que pour l’ordinateur. 

La tendance va effectivement à l’abandon progressif du simple responsive design, jugé insuffisant par les moteurs de recherche. Investir dans un design Mobile First vous permet en outre de garantir l’utilisabilité de votre interface par les mobinautes, qui représentent plus de la moitié des visiteurs. 

Facilitez l’atterrissage et la navigation de l’internaute 

L’utilisabilité de votre site internet ne s’arrête bien sûr pas à la qualité de son affichage. Pour un site web vraiment orienté UX, il faut aussi que le visiteur sache où aller, et quel chemin emprunter. 

4. Pensez efficacité pour la page d’accueil 

Parce qu’elle entretient en général le trafic le plus conséquent, vous avez tout intérêt à optimiser votre page d’accueil. L’internaute doit y trouver tout de suite ce qu’il recherche, assurez-vous donc de :

  • rendre visible votre call-to-action le plus important, en le disposant au-dessus de la ligne de flottaison ;
  • s’assurer que les utilisateurs accèdent à n’importe quelle information en 3 clics maximum ; 
  • afficher toutes les pages principales dans votre menu.

Ces conseils restent bien sûr valables pour l’ensemble de vos pages web. 

5. Hiérarchiser visuellement le contenu

Un site web ergonomique se doit de guider le visiteur par son organisation visuelle. Vous devez donc jouer sur les contrastes coloriels et sur la taille de vos éléments graphiques pour orienter son regard et lui faire gagner du temps dans sa recherche : 

  • bien définir l’apparence des liens hypertextes, qui ne doivent pas se confondre avec le texte normal ;
  • visibiliser l’arborescence de votre site web ;
  • donner un titre et des sous-titres à toutes les pages.

6. Optimisez la lisibilité des textes 

La lecture sur écran épuise rapidement, d’autant plus quand elle s’effectue sur mobile. Évitez donc les paragraphes trop longs, les polices excentriques ou les fonds clairs et très colorés. Pour un contenu “readable”, pariez davantage sur les : 

  • fonds blancs ou le mode sombre ; 
  • tailles de police, d’interligne et les espacements qui favorisent la lisibilité ; 
  • paragraphes courts ; 
  • listes à puces.

Attirez la confiance avec un site web sécurisé et rassurant

Pour éviter les mauvais taux de rebond, vous devez aussi avoir pour objectif de réduire les éventuels points de frictions. Il s’agit là des facteurs qui frustrent votre internaute, ou l’inquiètent. 

7. La transparence pour tranquilliser le visiteur 

Les utilisateurs s’informent toujours davantage sur l’authenticité des marques qu’ils consomment. Ne laissez donc aucun élément de réassurance au hasard et adoptez certaines conventions :

  • la sécurisation de votre site et son protocole HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure) ;
  • l’affichage de vos mentions légales ; 
  • le recours aux preuves sociales, comme les notations ou avis clients ;
  • le détail de l’histoire de l’entreprise.

Montrer votre fiabilité fait d’ailleurs partie de nos 27 conseils pour un site web crédible, que nous vous invitons à consulter. 

8. Mettez-vous à la place de l’internaute…

…ou faites évaluer votre site par des tiers. Pour vérifier que son ergonomie facilite l’expérience utilisateur, testez-le auprès d’utilisateurs neutres : 

  • Repèrent-ils l’information la plus importante ?
  • Commettent-il des erreurs d’orientation ? 
  • Sont-ils en confiance ? 

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre agence web lyonnaise est spécialisée dans la création de sites web ergonomiques et optimisés UX. Nos performance managers vous guident dans la conception d’interfaces parfaitement pensées pour satisfaire le parcours utilisateur.