Comment calculer la rentabilité des campagnes Google Ads ?
SEA

Comment calculer la rentabilité des campagnes Google Ads ?

rentabilité des campagnes Google Ads

Vous vous êtes récemment lancés dans Google Ads – ex Google adwords – et souhaitez savoir si votre investissement est rentable ? Plusieurs calculs vous sont nécessaires. Le ROI, Retour sur Investissement, est bien sûr un incontournable. Google Ads repose cependant sur un fonctionnement spécifique, qui nécessite de s’intéresser aussi à d’autres indicateurs, comme le coût par clic (CPC) ou la marge nette par client. Découvrez ici tous les chiffres à sonder pour estimer la rentabilité de vos campagnes Google Ads.

ROI, ROAS, RPC, CPC, CPA… décryptage des indicateurs de rentabilité Google Ads

Comme vous le savez, Google Ads, ou Google Adwords, fonctionne autour d’un système d’enchères basé sur des mots clés. C’est par conséquent le coût par clic (CPC) qui régit l’essentiel de ce modèle commercial, et donc aussi de vos revenus publicitaires. Le calcul de la rentabilité de vos campagnes Google Ads dépend cependant également des coûts qu’elles génèrent. 

Comment se calcule le ROI ?

Le retour sur investissement (ROI) est un indicateur qui mesure l’efficacité d’un investissement en comparant les bénéfices réalisés avec les coûts engagés. Il se calcule en divisant le bénéfice net par le coût de l’investissement et en multipliant le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage. Voici la formule de calcul du ROI :

ROI = (Bénéfice net / Coût de l’investissement) x 100

Par exemple, si vous avez investi 100 euros dans une campagne publicitaire qui a généré un bénéfice net de 50 euros, votre ROI sera de 50% :

ROI = (50 / 100) x 100 = 50%

Plus le ROI est élevé, plus l’investissement est rentable. Un ROI supérieur à 100% signifie que vous avez réalisé un bénéfice, tandis qu’un ROI inférieur à 100% signifie que vous avez enregistré une perte.

Quel ROI pour une campagne Google Ads ? 

Le ROI, Return on Investment ou Retour sur Investissement, est un calcul de rentabilité classique basé sur le chiffre d’affaires. Google propose un calcul simple du ROI de vos campagnes de Search Engine Advertising (SEA). Celui-ci consiste à soustraire vos coûts de votre chiffre d’affaires, pour diviser le tout par votre prix de revient, soit : 

ROI = (chiffre d’affaires – prix de revient) / prix de revient.

Il s’agit là d’un premier calcul pour vous aider à établir la rentabilité de vos campagnes Google Ads. Vous pouvez aussi comparer ce résultat à ceux du ROAS, ou Return On Advertising Spending. Le ROAS vous permet de comparer le CA généré par vos Google Ads à vos dépenses publicitaires, soit : 

ROAS = CA généré par Google Adwords / dépenses Google Adwords

Mettons que vous dépensiez 1000€ pour en gagner 5000€ grâce à Google Ads : 5000/1000 = 5. Vous dépensez donc 1€ pour en gagner 5.

Comment savoir si une campagne Google Ads est rentable ?

Pour savoir si une campagne Google Ads est rentable, vous pouvez utiliser l’indicateur de rentabilité connue sous le nom de retour sur investissement (ROI). Voici comment calculer le ROI de votre campagne Google Ads :

  1. Calculez le coût de votre campagne : additionnez le coût des clics (CPC) et le coût total de la campagne.
  2. Calculez le bénéfice net de votre campagne : soustrayez les coûts de votre campagne au bénéfice généré par celle-ci.
  3. Calculez le ROI de votre campagne : divisez le bénéfice net par le coût de la campagne et multipliez le résultat par 100 pour obtenir un pourcentage.

Par exemple, si votre campagne a coûté 100 euros et a généré un bénéfice de 150 euros, votre ROI sera de 50% :

ROI = (150 – 100) / 100 x 100 = 50%

Un ROI supérieur à 100% signifie que votre campagne est rentable, tandis qu’un ROI inférieur à 100% signifie qu’elle est perdante. Vous pouvez utiliser le ROI pour évaluer l’efficacité de votre campagne et prendre des décisions pour l’optimiser.

Calculer le Revenu Par Clic (RPC) pour réévaluer ses enchères

Une des façons les plus simples d’évaluer la rentabilité de vos campagnes Google Ads afin de repenser votre stratégie d’enchères consiste à calculer ce que rapporte un clic sur vos annonces. Très simplement, le revenu par clic incarne ainsi le rapport entre votre CA et votre nombre de clics sur une période donnée, soit : 

RPC = CA/clics

Le RPC mesure ce que vous gagnez par clic, au contraire du CPC, le Coût Par Clic, qui mesure ce que vous dépensez par clic. Globalement, si votre RPC moyen est inférieur à votre CPC moyen, vous avez opté pour une stratégie d’enchères Google Ads rentable. 

Maîtriser son Coût Par Acquisition (CPA)

Estimer le Coût Par Acquisition consiste de façon générale à évaluer ce que coûte la transformation d’un lead en client. Dans le cas de Google Ads, le CPA se calcule donc à partir du coût de la campagne : 

CPA = coût de la campagne Google Ads/nombre de conversions

Vous pouvez également calculer ce CPA en vous basant sur le CPC et le taux de conversion que vous indique Google Analytics. Dans ce cas, le calcul du CPA est le suivant : 

CPA = (CPC / taux de conversion) x 100

Si vous avez un coût par clic de 1€ et un taux de conversion de 2%, votre CPA équivaut donc à 50€. Ce qui revient à dire que vous dépensez 50€ pour obtenir un client : 

(1 / 2) x 100 = 50

Estimer la marge par client 

Un autre indicateur important de la rentabilité de vos campagnes Google Adwords consiste à identifier la marge réalisée par client. Cette marge dépend du chiffre d’affaires généré par vente, autrement appelé “panier moyen”. Elle dépend aussi de la marge brute globale moyenne : 

Taux de marge brute moyenne = ((chiffres d’affaires – prix d’achat) / chiffre d’affaires) x 100

Si vos Google Ads rapportent 1000€ de vente produits sur des items achetés 500€ au fournisseur, vous affichez un taux de marge brute de 50%. Le calcul de la rentabilité Google Ads ne peut cependant pas se passer de la notion de fidélité. Si vos campagnes Adwords stimulent le taux de réachat de vos produits ou la captation de leads sur la durée, votre marge client s’en voit directement impactée. Elle se calcule alors comme suit : 

Marge client = panier moyen x fréquence d’achat sur la période x taux de marge brute x années de fidélité clients. 

Soit, pour un panier moyen de 20€, une fréquence d’achat d’une fois l’an, une marge brute de 50% et une fidélité client de 2 ans : 

20 x 1 x 50/100 x 2 = 20€ de marge par client

Notez qu’il existe en outre un outil Google dédié surnommé AdMob. Celui-ci aide à rentabiliser ses enchères en fonction de vos taux de conversion. Il s’agit cependant d’une solution algorithmique qui a besoin d’une bonne base statistique pour être efficace. Comptez au moins un mois d’annonces Google Ads avant de pouvoir l’utiliser. 

Lire aussi : 4 tendances étonnants pour générer des leads BtoB en 2021

Quels sont les KPI Google Ads ?

Les KPI (indicateurs clés de performance) Google Ads sont des métriques qui vous permettent de mesurer l’efficacité de votre campagne publicitaire sur le réseau de recherche Google Ads. Voici quelques exemples de KPI Google Ads courants :

  1. Taux de clic (CTR) : le CTR mesure le pourcentage de personnes qui ont cliqué sur votre annonce par rapport au nombre de personnes qui l’ont vue.
  2. Coût par clic (CPC) : le CPC mesure le coût de chaque clic sur votre annonce.
  3. Conversion : les conversions mesurent le nombre de fois où les utilisateurs ont accompli une action souhaitée sur votre site, comme remplir un formulaire de contact ou effectuer un achat.
  4. Coût par acquisition (CPA) : le CPA mesure le coût d’une conversion, en divisant le coût total de la campagne par le nombre de conversions.
  5. Retour sur investissement (ROI) : le ROI mesure l’efficacité d’une campagne en comparant les bénéfices générés avec les coûts engagés.

Il est important de choisir les bons KPI en fonction de vos objectifs de campagne et de suivre régulièrement leur performance pour optimiser votre campagne Google Ads.

Quel budget pour vos campagnes Google Ads ?

Il est difficile de donner une réponse sur le budget à allouer pour une campagne Google Ads, car cela dépend de nombreux facteurs tels que votre secteur d’activité, vos objectifs de campagne, la concurrence sur votre marché, etc. Toutefois, voici quelques éléments à prendre en compte pour déterminer votre budget Google Ads :

  1. Vos objectifs de campagne : définissez vos objectifs de campagne (par exemple, générer du trafic, augmenter les ventes, etc.) et déterminez combien vous êtes prêt à dépenser pour atteindre ces objectifs.
  2. Votre coût par clic (CPC) : le CPC est le coût que vous payez chaque fois qu’un utilisateur clique sur votre annonce. Vérifiez le CPC moyen de votre secteur d’activité pour avoir une idée de combien vous devrez dépenser pour chaque clic.
  3. Votre taux de conversion : le taux de conversion mesure le pourcentage d’utilisateurs qui accomplissent une action souhaitée sur votre site (par exemple, effectuer un achat). Plus votre taux de conversion est élevé, moins vous aurez besoin de clics pour atteindre vos objectifs de campagne, ce qui vous permettra de réduire votre budget.

Il est recommandé de débuter avec un budget modéré et de l’ajuster en fonction des performances de votre campagne. Vous pouvez utiliser les outils de suivi de performance de Google Ads pour surveiller votre ROI et prendre des décisions pour optimiser votre budget en conséquence. Si vous avez des doutes quant à la mise en place des campagnes, il est tout à fait possible de faire appel à une agence spécialisée la génération de leads.

Les limites à prendre en compte dans le calcul de la rentabilité Google Ads

Au moment de vous lancer dans l’estimation de la rentabilité de vos campagnes Google Ads, il existe plusieurs biais à prendre en compte : 

1 / Le suivi de l’ensemble des chiffres ci-dessus vous permet d’obtenir une vision globale de la rentabilité de vos campagnes Adwords et de les modifier en conséquence. Vous devez cependant comparer ces résultats à ceux que vous révèle Google Analytics pour avoir un suivi stratégique de Google Ads. Une campagne SEA peut effectivement mettre du temps à convertir. Elle génère des prospects sur votre site internet, mais ceux-ci n’achètent pas tout de suite. S’ils reviennent cependant visiter votre site web plus tard, c’est que votre campagne Google Ads performe, malgré des RPC bas. Seul Google Analytics peut aider à identifier les achats en ligne attribuables à Google Adwords. 

2 / La marge brute par client ne doit pas masquer une marge nette probablement inférieure. Pour une marge client vraiment éclairante, pensez donc à soustraire de votre calcul les frais dus à votre système de vente via google Ads : frais logistiques ou humains. 

3 / Gare aux spams aux clics ! Si vos concurrents ont identifié vos annonces Google Ads et qu’ils les cliquent à répétition, votre calcul du RPC et plus généralement du ROI de Google Ads risque d’être négativement impacté. L’algorithme de Google n’arrive malheureusement pas toujours à déceler cette pratique frauduleuse.
Découvrez comment les buyer personae peuvent vous aider à améliorer vos campagnes publicitaires.

Ce contenu vous a plu ?
 Vote : 5 - Moyenne : 4.8