3 conseils simples pour booster le SEO de sa page d’accueil

3 conseils simples pour booster le SEO de sa page d’accueil

Au moment de la conception d’un homepage, la priorité va parfois à la dimension “catchy” du design, au détriment du référencement naturel. La page d’accueil centralise pourtant les liens externes, les fameux “backlinks”. Elle constitue aussi le point pivot du maillage interne, en plus de centraliser les mots clés principaux sur lesquels vous voulez vous positionner.

Son rôle pour l’indexation et le référencement naturel de l’ensemble du site web s’avère donc particulièrement stratégique. Les théories sur le sujet sont nombreuses, mais concrètement, comment booster le SEO (Search Engine Optimization) de sa page d’accueil en suivant 3 règles simples ? 

  • travailler les métadonnées ; 
  • soigner le texte, le choix des mots clés et le netlinking ; 
  • penser Mobile First Index et User eXperience (UX). 

1. Travailler les métadonnées de sa homepage

Les métadonnées s’apparentent à un mode de communication entre votre site web et les moteurs de recherche. Elles nécessitent un travail particulier pour booster le SEO de votre page d’accueil. 

Définition des méta tags et intérêt pour le référencement naturel

Les métadonnées, ou “méta tags”, se définissent comme des informations que vous paramétrez d’une certaine manière depuis votre CMS. Ces données aident les robots de scan de Google, notamment, à identifier les éléments clés de votre contenu. Les googlebots indexent ainsi votre site internet en conséquence. Ils orientent également son référencement naturel en fonction des informations qu’ils y trouvent.

Ces balises ont donc un rôle clé dans le SEO de votre homepage. Notez, cependant, que l’internaute, lui, n’identifie pas toujours ces méta tags comme tels. Ils n’apparaissent en général que dans le code HTML. 

Du bon usage des balises méta pour le SEO de votre page d’accueil

Voici comment bien utiliser les métadonnées pour qu’elles soutiennent le référencement naturel de la homepage : 

  • La balise title est le titre de votre page d’accueil, celui qui apparaît en bleu dans les résultats Google. De 60 caractères maximum, ou 500 pixels, cette balise title doit inclure un ou deux mots clés centraux pour refléter votre activité. Misez sur un title original, qui attise la curiosité des internautes tout en donnant des indices aux robots d’indexation Google quant à votre thématique. Reportez par ailleurs ce titre dans l’URL, en y mettant que les mots importants séparés par des tirets normaux.
  • La métadescription se situe en dessous de votre title sur la SERP (Search Engine Result Page). Respectez bien son format pour qu’elle apparaisse en entier : 130 caractères environ, 150 maximum, soit plus ou moins 920 pixels. 

Notez que la métadescription ne fait pas officiellement partie des critères de référencement naturel de Google. Elle influence en revanche les clics, et donc le trafic organique. Comme le rappelle Yoast à propos des métadescriptions, elle a par conséquent un impact indirect sur le SEO. Pour que la métadescription de votre page d’accueil attire les internautes, pensez donc à bien nommer votre entreprise. Reprenez les mots clés principaux pour votre activité, soyez originaux et utilisez des verbes d’action. 

  • Les balises Hn apparaissent non plus dans la SERP, mais directement sur votre page d’accueil. Elles fonctionnent comme des sous-titres, qui organisent votre contenu. Les robots d’indexation Google s’en servent pour déterminer la thématique centrale de la page, et donc indexer votre homepage en fonction. C’est pourquoi il faut y insérer vos mots clés. Il convient en outre de respecter certaines règles pour que les utilisateurs s’y retrouvent. Utilisez ainsi une seule balise H1 et plusieurs balises H2 ou H3.
  • Pensez aussi à remplir les balises alt de vos illustrations, ou plus précisément leurs “attributs alt”, au moment où vous les chargez sur votre homepage. Mettez-y quelques éléments de description, capables d’orienter la compréhension du contenu des images par les Google bots. Cette technique favorise l’indexation, et donc aussi l’optimisation SEO de la page d’accueil.

Ces conseils valent d’ailleurs aussi pour d’autres pages web, telles que les fiches produits

2. Soigner le texte, le choix des mots clés et le netlinking 

Outre les métadonnées, le texte de votre homepage incarne un élément central de son bon référencement naturel. Il faut donc qu’il utilise des mots clés qui reflètent votre activité, sans pour autant tomber dans le piège du “keywords stuffing” ou “bourrage de mots clés”. 

Évitez aussi d’utiliser le même mot clé qu’une autre des pages web de votre site, ou vous risquez la “cannibalisation” entre pages, qui nuit grandement au référencement naturel. La tâche étant trop stratégique pour être négligée, n’hésitez pas à consulter des experts SEO pour vous assister dans votre rédaction sémantique. À défaut, utilisez un outil d’aide à l’identification et à l’utilisation des mots clés. 

Côté longueur, il va falloir faire court et percutant. De longs contenus permettent de placer davantage de mots clés, mais ils perdent aussi l’attention du lecteur. Visez donc une longueur de contenu suffisante pour intéresser l’internaute et pour donner des clés de lecture aux moteurs de recherche. Yoast, le plugin SEO de WordPress, recommandé 300 mots pour la page d’accueil. Vous pouvez cependant grimper jusqu’à 700 mots sans crainte de perdre vos visiteurs, en témoigne notre page d’accueil Digital cover ! 

Côté netlinking, rappelons que les sites internet d’autorité qui “linkent”, c’est-à-dire qui font des liens, vers votre homepage lui envoient ce qu’on appelle du “jus SEO”, autrement dit de la popularité. Prudence, cependant, il faut pour cela que votre page d’accueil corresponde vraiment à la thématique traitée par ces sites populaires. S’assurer de cette cohérence sémantique, c’est donc garantir une bonne stratégie netlinking pour votre page d’accueil, et par extension de belles performances SEO. 

Lire aussi : 8 points à respecter pour votre stratégie de contenu SEO 

3. Penser Mobile First Index et UX pour favoriser le SEO de la page d’accueil

Au moment d’organiser le texte de votre homepage, gardez bien en tête que l’utilisation du web mobile dépasse désormais celle des ordinateurs. Les Googlebots crawlent donc dorénavant la version mobile de votre homepage en priorité. Cette nouvelle forme d’analyse Google s’appelle l’Index Mobile First. 

Réfléchissez donc bien à la répartition de vos 300-700 mots de texte pour qu’ils soient lisibles sur tous les supports. Attention aux pavés, qui manquent parfois d’ergonomie. Utilisez des paragraphes, voire même des textes en accordéon. 

Rappelons, en outre, que les robots Google prennent de plus en plus en compte la façon dont les sites web favorisent l’expérience utilisateur (UX) pour influer sur le référencement naturel. Faciliter la navigation de l’internaute, y compris sur mobile, c’est donc aussi booster la search engine optimization de sa page d’accueil. 

Pour cela, privilégiez une structure compréhensible, des polices lisibles et des pages facilement accessibles à partir du menu. Veillez aussi à ce que votre page d’accueil se charge rapidement, au risque de décourager le visiteur.

En savoir plus : Bien optimiser vos pages catégories