Comment booster le taux de conversion de son site internet ?

Comment booster le taux de conversion de son site internet

Le taux de conversion d’un site internet français s’élève en moyenne à 3%. Ce chiffre global recoupe bien sûr des variables sectorielles : le secteur de la beauté accuse ainsi un taux de transformation de 5,3% (Source : Convertize). Certains sites web particulièrement performants convertissent quant à eux à hauteur de 20%. Dans chacun de ces cas, le taux de conversion se définit comme le rapport entre le nombre de visiteurs qui réalisent votre objectif de conversion et le nombre total de visites. Si ce chiffre est inférieur à vos attentes, voici quelques pistes performantes pour remonter la barre. 

Miser sur un site internet qui raccourcit le cycle d’achat 

Pour qu’un site web encourage l’achat, la première règle consiste à optimiser le moment où le visiteur atterrit sur une de vos pages web et celui où il achète ou remplit votre objectif de conversion. On parle, dans ce contexte, de raccourcissement du tunnel d’achat. Plus le chemin d’accès à l’action commerciale est court, plus vous avez de chances d’augmenter le taux de conversion de votre site internet. 

Plusieurs techniques existent pour raccourcir ce cycle de vente : 

  • Améliorez vos landing pages pour qu’elles soient courtes, impactantes et qu’elles donnent tout de suite à voir l’intérêt de cliquer sur le bouton de call-to-action (CTA) ; 
  • Optimisez la navigation de vos internautes, en améliorant leur expérience utilisateur (UX). Misez ainsi sur un site web ergonomique, doté d’un menu simple et intelligible, d’une arborescence et d’un fil d’ariane lisibles, voire d’un moteur de recherche interne. Les sites ecommerce, particulièrement, doivent tout mettre en œuvre pour que les internautes trouvent en 3 clics maximum ce qu’ils sont venus chercher. 
  • Créer un nouveau compte client décourage un grand nombre de leads. Proposez à vos visiteurs de s’inscrire sur votre site web via les réseaux sociaux comme Facebook, ou via leurs comptes Google. 
  • Pour booster le taux de transformation de vos visiteurs, ne leur imposez pas non plus de fournir beaucoup d’informations personnelles. Contentez-vous du strict minimum nécessaire à la livraison ou à la facturation. Vous prenez moins de risques à qualifier davantage vos clients après achat. 

Analyser chaque étape de l’entonnoir de conversion

Pour raccourcir le tunnel d’achat de façon stratégique, intéressez-vous à vos taux de conversions intermédiaires. Votre site internet vise effectivement un taux de conversion global. Celui-ci désigne la proportion d’achats qu’il génère comparée au nombre de visiteurs uniques. Chaque page web a cependant aussi un ou plusieurs taux de conversion spécifiques, dits “taux de conversion intermédiaires” ou “taux de micro-conversion”. 

Les pages produits ont par exemple un taux de conversion intermédiaire : le nombre de clics sur le CTA “Acheter”. Ce taux de micro-conversion participe de votre taux de conversion global : le nombre de commandes sur votre site rapporté aux nombres de visiteurs de vos pages produits. 

Grâce à Google Analytics, vous pouvez calculer ces taux de conversion intermédiaires. Les taux de micro-conversion vous permettent ainsi d’identifier les étapes de votre tunnel d’achat qui freinent vos visiteurs et impactent négativement votre taux de macro-conversion. 

Augmenter le taux de conversion de son site internet en retravaillant ses CTA

Comme nous l’abordons dans un article dédié, créer une landing page efficace dépend du respect de 4 grandes techniques. L’une d’entre elles consiste à travailler précisément ses boutons de call-to-actions, en respectant certains règles : 

  • Positionnez tous les boutons d’appels à l’action au-dessus de la ligne de flottaison de votre site web. L’internaute ne doit pas avoir à scroller pour les apercevoir. 
  • Utilisez des couleurs contrastées pour qu’ils attirent l’œil. Selon l’article 11 Ways to Improve Your Calls to Action de QuickSprout, l’orange est réputé pour améliorer les taux de conversion des sites internet de 32,5%, le rouge de 21%. 
  • Investissez les pictogrammes traditionnels, tels que la flèche de la souris. Vous respectez ainsi les habitudes de clics des internautes et encouragez la spontanéité du geste.
  • Optimisez le wording de vos boutons CTA avec des verbes d’action, idéalement à l’impératif ou à la première personne. Préférez ainsi “Je découvre le produit” et “Découvrez nos produits” à “Découvrir les produits ». Attention, cependant, à utiliser l’impératif consciencieusement. Il ne faut pas que le visiteur ait l’impression d’être forcé à l’action.

Rassurer pour un taux de transformation boosté 

Un site web qui convertit est avant tout un site crédible. Les internautes sont de plus en plus regardants quant aux garanties de fiabilité de votre marque. 52% des visiteurs d’un site internet consultent ainsi la page “Qui sommes nous ?” ou “À propos” d’un site internet (Source : The Ultimate List of Marketing Statistics for 2020, Hubspot).

Il existe plusieurs astuces pour rassurer les visiteurs et effacer leurs freins à l’achat : 

  • Opter pour un design web professionnel ;
  • Nourrir vos pages corporates “À propos” et “Qui sommes-nous”, si possible avec des photos de l’équipe ; 
  • Proposer une FAQ fournie ; 
  • Afficher vos labels, et notamment vos garanties de sécurité du paiement ;
  • Prouver la confidentialité des données avec une solution de suivi des cookies transparente et une page dédiée aux mentions obligatoires ; 
  • Valoriser vos partenariats ; 
  • Publier des témoignages et avis clients positifs.

Tester pour convertir encore plus

L’A/B Testing est réputé pour améliorer des éléments précis, comme les boutons de call-to-actions. Cette technique s’applique pourtant à tous les supports visuels que croisent vos visiteurs, pages catégories, pages produits ou landing pages. Testez les couleurs, les textes, les emplacements pour connaître les choix stylistiques qui augmentent le taux de conversion de votre site internet. 

Pour que vos internautes arrivent sur deux versions différentes de votre site web, vous avez le choix entre différents outils d’A/B Testing. Vous pouvez bien sûr vous appuyer sur Google Optimize. Il existe également d’autres solutions facilement intégrables à Google Analytics comme VWO (Visual Website Optimizer), ou AB Tasty, une solution française. 

Pour avoir une idée précise du parcours d’achat de vos visiteurs, vous pouvez aussi demander à un professionnel de réaliser une “heat map” de votre site web. Il s’agit d’une carte des zones de votre site internet le plus souvent survolées et cliquées. Ce type de prestation peut également déceler des failles techniques dans votre tunnel de conversion. 

Pour un taux de conversion optimisé, pensez aussi à améliorer le taux de chargement de vos pages web pour ne pas décourager les visiteurs. Voici 3 outils efficaces pour mesurer les performances de votre site internet en la matière.