Les 7 Meilleurs Frameworks Java à utiliser en 2022
Développement web
Publié le 15/11/2022

Les 7 meilleurs Frameworks Java à utiliser en 2022

Les 7 Meilleurs Frameworks Java à utiliser en 2022

Créé en 1995, Java est un des langages de programmation orienté objet les plus utilisés à ce jour. Les développeurs apprécient ce langage en raison de sa grande compatibilité avec la plupart des systèmes. En effet, celui-ci fonctionne sur Windows, Mac, Linux, mobile et même sur systèmes embarqués. Il est la fondation des infrastructures logicielles de banques, compagnies d’assurance ou encore de grands industriels.

Depuis 1999, Java peut être utilisé sur le web et révèle son meilleur potentiel côté serveur.

Pour simplifier et accélérer le processus de développement, des Framework ont été créés. Qu’est-ce qu’un Framework Java ? Quel est le meilleur framework Java pour vous en 2022 ? On vous éclaire dans cet article.

Qu’est-ce qu’un Framework Java ?

Un framework est une portion de code pré-rédigé que les développeurs utilisent pour accélérer leur développement et supprimer les tâches longues et redondantes

Chaque langage de programmation possède un certain nombre de frameworks dédiés à diverses tâches. 

Pour les développeurs web, un grand nombre de frameworks Java existent. Voici les 7 plus pertinents en 2022.

Les 7 meilleurs Frameworks Java pour les développeurs web

Struts

Struts

Struts est un framework open-source créé par Apache, une organisation bien connue des développeurs web. Il repose sur le modèle MVC – Model View Controller – et est utilisé pour créer des applications web Java d’entreprise. 

Il est conçu pour hériter des fonctionnalités de l’API JSP et les étendre. Pour rappel, Java Server Pages vous permet d’écrire du code Java au cœur d’un script HTML.

Deux versions sont disponibles, la seconde étant la plus utilisée en raison des nombreux ajouts par rapport à la première.

Les caractéristiques principales d’Apache Struts :

  • Un fichier de configuration xml effectue la liaison entre chaque élément du modèle de données.
  • La vue fonctionne grâce à une bibliothèque de balises.
  • L’Action Form Javabean est utilisé et les flux de l’application sont gérés par l’objet Action.

Spark

Spark

Également open source et maintenu par Apache, Spark est un framework optimisé pour la vitesse et les performances. Outil préféré des Data Scientists, les développeurs l’utilisent également pour leurs applications web lorsqu’ils ont besoin de Machine Learning sur leur serveur. 

Ce framework repose sur les deux concepts suivants :

  • Le RDD ou Resilient Distributed Dataset : il s’agit d’une structure de données immuable et itérable. Similaire à la structure des commits Git, Spark charge les données depuis plusieurs types de sources, que ce soit un fichier texte, une structure en mémoire ou encore des données sérialisées.
  • Le SparkContext : il s’agit de la couche d’abstraction qui permet à Spark de savoir où exécuter les traitements. Dans le code, il est représenté par la variable sc. 

Hibernate

Hibernate

Hibernate est un framework web Java. Sa mission première est d’améliorer la façon avec laquelle le développeur interagit avec la base de données. En effet, Hibernate effectue un mapping entre les classes Java et les tables de base de données liées, et inversement.

La configuration du mappage des classes Java et de la base de données s’effectue dans le fichier hibernate.cfg.xml. Hibernate prend en charge l’exécution des opérations CRUD et la connexion à la base de données, ce qui est un avantage pour les développeurs car il n’auront pas à l’implémenter. 

Les caractéristiques majeures d’Hibernate sont les suivantes :

  • Lors d’une migration de base de données, les anciennes requêtes fonctionnent toujours. De plus, les relations au niveau des objets sont prises en charge, contrairement à JDBC.
  • Le code est complètement indépendant de la base de données utilisée. La raison ? La connexion à la base de données et l’exécution d’opérations CRUD sont prises en charge par Hibernate lui-même.

JSF : Java Server Faces

JSF

Java Server Faces est un framework MVC fournit par Oracle. Son cœur de fonctionnement est axé sur les composants. Ces derniers fournissent un état qui est enregistré lors de la génération du rendu de la page et est restitué au retour de la requête.

Ce framework permet de tester l’UI en direct et ne nécessite pas d’autres frameworks ou librairies, ce qui le rend excellent pour le développement d’applications serveur complexes. 

Les éléments de scripts HTML, CSS et JavaScript sont intégrables directement en drag and drop sans code supplémentaire à ajouter. Parfait pour le développeur Java ayant peu de connaissances en développement front-end.

Les avantages de JSF :

  • Similaire à Struts, le système de templating par défaut de JSF est le FaceLets.
  • Il est possible d’intégrer JSF de façon transparente et optimisée en utilisant des composants AJAX. Cela permet d’enrichir l’expérience utilisateur.

Spring

Spring

Possédant des fonctionnalités orientées aspect, Spring est un framework open source très populaire.

Grâce à Spring, les modules seront peu couplés et les dépendances seront gérées par le framework. Grâce à cela, les modules ne dépendent pas des bibliothèques du code. Les fonctionnalités de ce framework sont généreuses et pertinentes, notamment concernant la sécurité.

La grande communauté active autour du projet le rend encore plus pertinent.

Le framework Spring possède les caractéristiques principales suivantes :

  • Les événements sont utilisés comme contrôleurs externes. L’application devient flexible car le flux reste ininterrompu lorsqu’un événement se produit.
  • Les objets dans Spring sont appelés beans. Ils sont gérés par le conteneur BeanFactory. Pour les applications complexes, on utilisera le sur-ensemble ApplicationContext qui permet la propagation d’événements et l’intégration avec les fonctionnalités orientées aspect de Spring.

Dropwizard

Dropwizard

Vous cherchez un framework léger, rapide et fiable ? Dropwizard, un framework open source est parfait pour vous. 

Afin de vous permettre de développer une application web de qualité dans un temps optimal, Dropwizard prend en charge des configurations avancées, de la journalisation, des mesures d’application et d’autres fonctions de support clés en main.

Il rassemble un grand nombre de bibliothèques bien connues telles que Guava, Metrics, Jersey et d’autres encore, le tout dans un seul cadre.

Grâce à ce cadre complet de performance, vous pourrez développer rapidement et efficacement des services Web Restful.

Les caractéristiques de Dropwizard sont les suivantes :

  • La réalisation d’un prototype rapidement. L’utilisation de ce framework représente un gain de temps et d’efficacité non négligeable.
  • Des bibliothèques open sources et indépendantes sont prises en charge, ce qui permet une maintenance simplifiée et durable.

Wicket

​​Wicket

Apache Wicket est un framework léger fournissant une belle interface utilisateur. Open source, il permet de créer des applications web Java côté serveur. A l’instar de Struts et Spark, Wicket est proposé par Apache Software Foundation.

Ce framework se repose sur le modèle POJO, où chaque composant est représenté par un objet Java. Un composant peut être un bouton, un formulaire, un lien, une image ou même une page. L’apprentissage de Wicket sera simple pour vous si vous connaissez déjà JSP.

Principalement, les caractéristiques de Wizard sont les suivantes :

  • Les projets Wicket n’ont pas besoin de fichier de configuration au format XML.
  • Les actions basées sur POJO apportent une grande simplicité au développement, même si le développeur possède peu de connaissances en intégration web.

Récapitulatif

Pas encore décidé ? Voici un tableau comparatif des avantages et inconvénients de chaque framework présenté qui vous aidera dans votre choix.

FrameworkOpen sourceAvantagesInconvénients
Struts
  • Fiabilité et réputation
  • Flexibilité
  • Performance
  • N’utilise pas les exceptions pour la gestion d’erreur
Spark
  • Rapidité de traitement
  • Traitement de flux en temps réel
  • Aucune perte de données
  • Tolère peu les petits fichiers en grand nombre
  • Il faut utiliser un système de gestion des fichiers externes
Hibernate
  • Code SQL généré automatiquement
  • Persistance transparente
  • Système de cache
  • La forte optimisation rend impossible les requêtes complexes
JSF
  • Nécessite peu de connaissances en script front-end
  • Fluide grâce aux requêtes AJAX
  • Long à apprendre
  • Abstraction au web à cause des composants
Spring
  • Populaire et bien documenté
  • Performance, réutilisation
  • Facilement testable
  • L’abstraction de la configuration
Dropwizard
  • Minimaliste et efficace
  • Générateur de code
  • Le code généré peut avoir besoin de modifications
Wicket
  • Léger et simple d’utilisation
  • Un classe Java est associé à chaque composant
  • Chaque mise à jour du framework demande un travail de refactoring

Conclusion

Le choix d’un framework adapté est essentiel pour mener à bien votre projet Java dans les meilleures conditions. Nous espérons que cette liste des frameworks les plus utilisés en 2022 vous aidera à rendre votre développement d’applications web plus efficace !

Ce contenu vous a plu ?
 Vote : 1 - Moyenne : 5